Un certain Charles Spencer Chaplin

vendredi 03 mars 2017 - 20:30

Palais des Festivals et des Congrés
Cannes Destination charlesspencerchaplin3
Cannes Destination charlesspencerchaplin1
Daniel Colas - Maxime D’Aboville - Marceline Collard - Linda Hardy - Théâtre
...la pièce met en lumière l’épopée d’une véritable icône du XXe siècle : comique hors pair, critique visionnaire et artiste génial, esprit libre aux multiples paradoxes.

Présentation

Nomination Molières 2016 Création visuelle

Du 1er court-métrage de Charlot en 1914 à cette année 1975 où Chaplin s’apprête à être anobli par la Reine d’Angleterre, la pièce met en lumière l’épopée d’une véritable icône du XXe siècle : comique hors pair, critique visionnaire et artiste génial, esprit libre aux multiples paradoxes.

Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation.

Servie par une scénographie et une esthétique élaborées, rythmée par des flashbacks, elle est un terrain de jeu jubilatoire pour un magistral panel de comédiens.

Une réalisation ambitieuse qui a le souffle d’une épopée cinématographique avec un Maxime d’Aboville remarquable qui nous avait déjà enthousiasmés en Bonaparte dans La Conversation de Jean d’Ormesson.




Durée et Tarifs

Durée : 1h55

1re série orchestre : Tarif Public : 38 € - Tarif Réduit/Groupe : 35 € - Abonné : 32 € - -26 ans : 32 € / -10 ans : 10 €

2e série balcon : Tarif Public : 30 € - Tarif Réduit/Groupe : 27 € - Abonné : 24 € - -26 ans : 15 € / -10 ans :10 €

ABONNEZ-VOUS

6 spectacles à choisir en toute liberté pour bénéficier du tarif abonné !

Abonnez-vous

Distribution

De : Daniel Colas
Mise en scène : Daniel Colas
Avec : Maxime d’Aboville, Marceline Collard, Linda Hardy, Benjamin Boyer, Xavier Lafitte, Adrien Melin, Coralie Audret, Alexandra Ansidei, Thibault Sauvaige et Yann Couturier

Ce qu’ils en disent

Les Échos - Un « biopic » éclairant sur la vie tourmentée de Charlie Chaplin, porté par le jeu éblouissant de Maxime d’Aboville.

Le Figaro Magazine - L’affrontement entre l’artiste et le pouvoir américain est l’un des éléments forts de la pièce. Il est bon que soit rappelé ce point d’histoire qui éclaire la personnalité et toute l’oeuvre de cet artiste humaniste.