Le Jeu de l'amour et du hasard

samedi 14 avril 2018 - 20:30

Théâtre Croisette
Cannes Destination Lejeudelamouretduhasard1
Cannes Destination Lejeudelamouretduhasard2
De Marivaux - Théâtre
Cette nouvelle adaptation pare la pièce d’une réjouissante modernité et réussit le brillant tour de force de restituer toute la densité du propos de Marivaux...

Présentation

Promise par son père à Dorante, Sylvia décide lors de leur première rencontre d’endosser le rôle de sa servante pour mieux pouvoir observer celui qui lui est destiné. Dorante de son côté a eu l’idée du même subterfuge. On verra dès lors si l’amour saura trouver sa voie par-delà apparences et faux-semblants.

Cette nouvelle adaptation pare la pièce d’une réjouissante modernité et réussit le brillant tour de force de restituer toute la densité du propos de Marivaux sur l’ordre établi et les préjugés sociaux, tout en préservant la verve comique. Tandis que la diction et le jeu des comédiens apportent au texte sophistiqué une rafraichissante couleur actuelle, les chansons de Gainsbourg viennent malicieusement appuyer ou contredire certaines scènes, gratifiant l’intrigue et ses multiples rebondissements de contrepoints tout à fait savoureux.

Rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation.
Des ateliers pédagogiques seront organisés en amont de la représentation.
Renseignements et inscriptions auprès d'Agathe Castelain castelain@palaisdesfestivals.com




Durée et Tarifs

Durée : 1h30

Tarif Public : 26€ / Tarif Réduit-Groupe : 23€ / Tarif Abonné : 20€ / Tarif -26 ans : 15€ /Tarif -10 ans : 12€

ABONNEZ-VOUS

6 spectacles à choisir en toute liberté pour bénéficier du tarif abonné !

Abonnez-vous

Distribution

De Marivaux
Mise en scène : Philippe Calvario, avec la collaboration de Valérie Nègre
Avec : Jérémie Bédrune, Anne Bouvier ou Sandra Honoré, Philippe Calvario, Nicolas Chupin ou Hugues Jourdain, Régis Laroche et Marie-Pierre Nouveau.

Ce qu’ils en disent

Télérama - La mise en scène pleine de fantaisie donne un réel coup de jeune au texte.

L’Obs - La partition de Marivaux procure un ravissement sans égal.

Figaroscope - Un bonheur de langue étincelante, une troupe magnifique.

Publik’Arts - Une bande originale pleine de Gainsbourg, quelques chorégraphies entre deux actes. La pièce de Marivaux n’a certainement jamais été aussi vivante, et aussi musicale.