Columbo

samedi 02 décembre 2017 - 20:30

Théâtre Croisette
Cannes Destination columbo1
Cannes Destination columbo2
Meurtre sous prescription - Théâtre
Et si vous en parliez à votre femme… vous aussi ?

Présentation

Peu de gens le savent, mais Columbo est d’abord une pièce de théâtre qui fut un triomphe à Broadway dans les années 1970 avant d’être ce feuilleton éponyme, incarné par le regretté Peter Falk. Martin Lamotte endosse avec brio le costume du sagace inspecteur pour affronter Pierre Azéma, parfaite incarnation de ces bourgeois trop ambitieux ou vengeurs auxquels l’enquêteur faisait toujours rendre gorge d’une patte de velours. Décor et mise en scène reconstituent parfaitement l’atmosphère de l’époque, jouant d’un vernis suranné qui favorise l’indéniable effet « madeleine de Proust » de ces retrouvailles. Mais tandis que l’on retrouve avec plaisir les traits identitaires de Columbo, comme sa nonchalance et son étourderie savamment étudiées, le jeu théâtral permet aux comédiens de s’affranchir habilement d’un mimétisme trop appuyé avec la série. Et si vous en parliez à votre femme… vous aussi ?



Durée et Tarifs

Durée : 1h35

1re série orchestre : Tarif Public : 34€ / Tarif Réduit-Groupe : 31€ / Tarif Abonné : 28€ / Tarif -26 ans : 28€ / Tarif -10 ans : 12€

2e série balcon :Tarif Public : 28€ / Tarif Réduit-Groupe : 25€ / Tarif Abonné : 22€ / Tarif -26 ans : 20€ / Tarif -10 ans : 12€

ABONNEZ-VOUS

6 spectacles à choisir en toute liberté pour bénéficier du tarif abonné !

Abonnez-vous

Distribution

De William Link et Richard Levinson en accord avec Laurence Villeneuve
Adaptation : Didier Caron
Mise en scène : Didier Caron avec la collaboration de Delphine Piard
Avec : Martin Lamotte, Pierre Azéma, Karine Belly, Augustin de Monts

Ce qu’ils en disent

Pariscope - Ambiance années 70, musique d'origine : l'immersion est totale. Bien vu et bien réalisé !

TF1 - Rapidement Martin Lamotte fait oublier Peter Falk. Cette version théâtrale du feuilleton est un régal, malicieusement drôle.

Télérama Sortir - La très bonne surprise tient ici à l’interprétation de Martin Lamotte, tout en rouerie et malice.